Quand la mélasse fait 21 morts à Boston! | Jaimontour.com
Chargement...

  • Rechercher

Quand la mélasse fait 21 morts à Boston!

Quand la mélasse fait 21 morts à Boston!
Quand la mélasse fait 21 morts à Boston!

Si vous connaissez Boston comme le fond de votre poche, vous n'apprendrez rien aujourd'hui! 
Autrement, voici 3 histoires tout à fait étonnantes en lien avec l'histoire de cette ville remplie de surprises. 

Inondation visqueuse! 

S'il fait chaud à Boston, dans le secteur nord de la ville, il est possible de sentir une odeur de mélasse d'antan! 

En 1919, ce coin de la ville a été inondé par une grande vague de mélasse. Une citerne faisant 15 mètres de haut sur 27 mètres de diamètre s'est rompue donnant lieu à une vague de 2 à 4 mètres de hauteur faisant 21 morts et de nombreux blessés. Un vacarme se fut entendre peu après l'heure du midi et les habitants crurent à des coups de feu. Il s’agissait en réalité des boulons qui étaient en train de céder et la citerne s’éventra, déversant son contenu dans ce coin de la ville de Boston. La citerne n'avait que 3 ans et n'avait pas été testée. Le poids de la mélasse eut raison de l'acier qui devait être de mauvaise qualité. 

Le désastre se produisit à la distillerie locale Purity Distilling Company le 15 janvier 1919. Au 529 Commercial Street, la citerne de mélasse remplie à pleine capacité, contenant 2,3 millions de gallons de mélasse de Porto Rico céda dans les rues de la ville engloutissant théâtres, commerces, voitures et quelques maisons. La vague de mélasse était si puissante quelle pu soulever un des trains en gare, brisant des rails et rompu quelques poutres de la gare de Boston Elevated Railway sur Atlantic Avenue.

Il fallut plus de 87 000 heures de travail pour tout nettoyer. Formant une épaisse couche collante séchée, l'eau salée était utilisée pour nettoyer les rues de la ville. Une tâche colossale qui ne fut pas oubliée de sitôt! 


Une chanson pour contrer la malédiction! 

La chanson "SWEEEEEEEET CAROLINE, ta-ta-daaaaa " 
(Sweet Caroline par Niel Diamond) est devenue l'hymne porte-bonheur des Red Sox de Boston, l'équipe de Baseball qui subissait 86 ans de malchance vis-à-vis les Séries mondiales. 

Lors d'un match à domicile, à la demande d'une fan, la chanson s'est mise à jouer dans le stade et tout le monde s'est rapidement mis à chanter, donnant ainsi un coup de fouet aux joueurs qui se sont mis à gagner. En 2002, le patron demande à ce que la chanson tourne TOUJOURS au milieu de la huitième manche de façon à faire gagner son équipe. Les Red Sox on connut par la suite une série de victoires. Une tradition est née. On dit que c'est grâce à cette chanson que l'équipe mit fin à la "malédiction du Bambino" en remportant la série mondiale en 2004 après 86 ans de malchance.

En bref, la malédiction du Bambino, c'est une légende expliquant que l'équipe n'ait pas remporté les séries mondiales en 86 ans. Bambino, c'est Babe Ruth, joueur vedette des Red Sox, transféré chez les Yankees de New York en 1919.
Depuis la chanson fétiche, l'équipe va mieux. Merci SWEEEEEET Caroline! 

Envie d'écouter? youtube




L'histoire d'amour entre les bines et Boston!

Le Massachusetts a longtemps été réputé pour ses fèves au lard, une tradition remontant à ses racines amérindiennes. Cependant, à la fin des années 1600, la région était synonyme d'un produit très différent: le rhum. Avec leurs voisins du Rhode Island, Le Massachusetts distillait beaucoup d'alcool, permettant ainsi à leur colonie de pénétrer dans le célèbre «Triangle Trade». L'alcool de Boston était généralement transporté en Afrique, où il serait échangé contre de nouveaux esclaves. À leur tour, ils ont ensuite été échangés contre (entre autres) de la mélasse, un ingrédient clé du rhum.

Mais la mélasse a été utilisée autrement. Les colons ont commencé à en ajouter  dans leurs fèves au lard. Bien que les indigènes aient traditionnellement utilisé du sirop d'érable, cette nouvelle méthode de préparation s'est répandue comme une traînée de poudre dans la grande région de Boston. Finalement, selon la légende, les marins et les marchands ont commencé à appeler la ville "Bean Town".

Plus tard, Boston est devenu nationalement connu comme "Bean Town" à la suite d'un coup de publicité. Un grand événement eut lieu en août 1907, appelé "Old Home Week". Environ un million d'autocollants (une nouvelle invention à l'époque), avec une image de deux mains jointes au-dessus d'un pot de haricots, ont été distribués pour promouvoir l'événement. On lisait sur le collant: "You don’t know beans until you come to Boston". Image crédit: https://beantownpub.com 

Envie de visiter "Bean Town"?

Choisissez parmi les 4 forfaits suivants disponibles et bon voyage!

Boston et les châteaux - 3 jours  |  Boston, Newport et les châteaux - 4 jours
Boston & Salem - 3 jours  |  Boston et les châteaux en Fête - 3 jours

Élise Monié-Montrevel
Jaimontour.com
Commentaire(s)

Imprimer